Vide primaire pour pompe turbomoléculaire

De nombreuses applications à orientation analytique (par ex. spectrométrie de masse, microscopie électronique, analyse des surfaces) nécessitent typiquement un vide poussé. Pour produire les vides nécessaires, ce sont surtout les pompes turbomoléculaires qui sont utilisées. Leur incapacité de refouler à la pression atmosphérique rend nécessaire l’utilisation d’une pompe à vide primaire. La qualité des vides obtenus n’est pas seulement nettement améliorée par l’utilisation de pompes à membrane mais aussi par l'obtention d'un vide sans huile, indispensable dans la plupart des cas.

Exigences du procédé

  • si un système de vide poussé est exploité en vide limite, c.-à-d. sans charge de gaz, il est alors possible d’utiliser le vide limite de la pompe à membrane comme vide primaire. Le débit de la pompe à membrane n’influence alors que sur le temps de descente en vide.
  • avec une charge gazeuse importante (entrée de gaz prévue dans le process) la pompe primaire doit être dimensionnée de manière à ce que le vide limite de la pompe secondaire soit toujours atteint. C'est pourquoi un débit élevé près du vide limite de la pompe à membrane est un facteur décisif. Toutes les pompes à membrane VACUUBRAND, grâce à leur design avec membrane plate, présentent d'excellentes caractéristiques.

Exigences de la pompe à vide

  • suivant l'exigence de vide primaire de la pompe secondaire, vide limite de la pompe à membrane VARIO® jusqu'à 0.3 mbar
  • débit élevé, même près du vide limite
  • consommation électrique réduite
  • bonne étanchéité à l'arrêt (pas d'aération en cas de coupure de courant)
  • grande fiabilité, convient pour usage en continu (24/7)
  • résistance à la condensation
  • grande stabilité du vide limite et grande durée de vie de membrane
  • démarrage fiable même sous vide
  • encombrement réduit, poids faible et peu de vibration

This website uses cookies. By using this website, you agree to the use of cookies as outlined in our privacy statement. Learn more

OK